Homélie

Posté par rtireau le 1 novembre 2018

31° dimanche dans l’année B - 4 novembre 2018

Deutéronome 6, 2-6
 ; Psaume118
 ; Hébreux 7, 23-28
 ; Marc 12, 28b-34

(Il y avait 613 commandements)

Un scribe, un secrétaire professionnel, un spécialiste en Ecriture sainte (peut-être un pharisien mais pas forcément), un scribe interroge Jésus : “Quel est le premier de tous les commandements ?” Jésus n’a pas reçu la même formation lourde que le scribe. Mais il lui fait une réponse avec laquelle le savant va être complètement d’accord. 

Il lui répond en faisant deux citations : d’abord la fameuse prière que tout juif pieux récitait (et récite encore aujourd’hui) deux ou trois fois par jour – Tout juif la récitait, donc Jésus aussi – qui se trouve au livre du Deutéronome (1ère lecture d’aujourd’hui) : “Écoute Israël, le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.” En fait, c’est autant une promesse de bonheur qu’un commandement.

Et la deuxième citation (au livre du Lévitique) sur l’amour du prochain : “Tu aimeras ton prochain comme toi-même.”

Ce qui me frappe c’est que le scribe et Jésus sont d’accord pour dire que toute la loi(inséparable de la religion à l’époque de Jésus), toute la loi, toute l’Ecriture, se résume à deux commandements : aimer Dieu et aimer le prochain. Que ces deux commandements finalement n’en font qu’un seul (aimer), un commandement qui n’en est pas un : Avez-vous déjà essayé d’aimer sur commande ?

2000 ans après, l’originalité de la foi chrétienne n’a pas changé : Aimer Dieu seulpourrait nous faire évader dans une piété évanescente et stérile ; aimer le prochain seulnous enfermerait dans une idéologie humanitaire, souvent sélective et vite limitée. Il faut donc lier les deux commandements : si l’on veut voir Dieu, on ne trouve son visage que dans le visage de ses frères et si je veux approcher du mystère du frère, je ne peux y accéder qu’en contemplant le mystère même de Dieu. En réalité, depuis le premier Noël la Parole de Dieu se découvre à visage humain. Elle a pris chair en Jésus et, depuis, chaque visage nous fait voir et entendre la parole de Dieu et des hommes. Ainsi, prier comme aimer, c’est faire silence pour sortir du malentendu et écouter en même temps Dieu et les hommes, la Bible et le journal. Écouter transfigure le regard et fait voir l’invisible.

Le mot que je préfère pour ma part au sujet du commandement d’amour, c’est le mot RESPECT que quelqu’un avait traduit un jour par faire attention à l’autre différent :

- le contraire du petit sourire en coin (mépris) à l’adresse de celui-ci qui paraît moins dégourdi.

- prendre en compte, si l’on est enseignant, le temps qu’il faut à tel élève pour qu’il comprenne.

- attention y compris au geste lui-même de générosité envers un plus pauvre. Comment faire que le plus pauvre se sente respecté ? Beaucoup de personnes et d’associations font quelque chose pourles pauvres. Et c’est bien. Mais comment passer du stade où l’on fait pourau stade où l’on ferait avec ? C’est tellement différent sur le plan du respect.

Il y a quelquefois des surprises autour de ce mot respect. Une personne demandait : je cherche le N° 35 de la rue. Réponse du passant : “M’enfin, c’est écrit, il n’y a qu’à regarder.” Et il est embêté de s’entendre répondre : “C’est que je ne sais pas lire.”(Raté pour le respect).

Premier commandement : “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu….”

Second commandement, semblable au premier : “Tu aimeras le prochain comme toi-même.”

Traduction pour aujourd’hui : “Quand tu fais attention à l’autre différent, quand tu vis le respect, alors tu rencontres Dieu lui-même, tu réécris l’Evangile pour aujourd’hui.” 

Beaucoup pensent que pour observer le premier commandement qui invite à aimer Dieu, il faut fermer les yeux. Pourquoi pas ? Ça peut favoriser le recueillement. En tous cas pour observer le second commandement qui lui est semblable, il faut faire attention à l’autre différent, et donc savoir ouvrir l’œil.

Laisser un commentaire

 

boutiqueesoterique |
Entre Dieu et moi paroles d... |
Eglise de Maison |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vous connaîtrez la vérité e...
| CHORALE "VOIX DES ANGES" D'...
| Le son de la trompette