• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 31 janvier 2019

Evangile pour le 4°dimanche de l’année C – 3 février 2019

Posté par rtireau le 31 janvier 2019

1030C10TOSynago

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 4, 21-30.

En ce temps-là, dans la synagogue de Nazareth, après la lecture du livre d’Isaïe, Jésus déclara : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »
Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »
Mais il leur dit : « Sûrement vous allez me citer le dicton : “Médecin, guéris-toi toi-même”, et me dire : “Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm ; fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !” »
Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.
En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ;
pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère.
Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »
À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux.
Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas.
Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Homélie

Posté par rtireau le 31 janvier 2019

4° dimanche dans l’année C - 3 février 2019

Jérémie 1, 4-5.17-19 ; Psaume 70 ; 1 Corinthiens 12, 31; 13, 1-13 ; Luc 4, 21-30

La lettre de Paul aux Corinthiens nous propose une réalité sublime de la vie humaine. L’amour dépasse l’amour, l’amour défie tout, même l’usure du temps et de nos humeurs. On sait que Corinthe était le grand carrefour du Moyen-Orient. Comme tous les ports du monde, c’était le lieu de brassage des peuples, un lieu où la rencontre durait le temps de l’ancrage. On se rencontrait rapidement, sans lendemain. C’est dans ce contexte que Paul a envoyé sa lettre d’amour à la communauté chrétienne qui vivait là. 

On se demande comment un auteur d’il y a vingt siècles a pu écrire une telle page. La raison, l’auteur nous l’a dite, c’est à cause de cet homme nommé Jésus. C’est sa façon de vivre notre vie humaine qui est l’inspiration de cette page. On comprend pourquoi ce poème séduit beaucoup ceux qui se préparent au mariage. Ils se retrouvent bien dans ces paroles de Paul. La mission de Jésus est donc accomplie. Grâce à lui, en aimant l’autre, ce que nous pouvons faire, nous entrons dans le mystère de Dieu, ce que normalement nous ne pourrions pas faire.

Saint Luc maintenant. Avez-vous remarqué qu’il y a quelques lignes qu’on a déjà entendues la semaine dernière : “Aujourd’huis’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre.” La liturgie nous les a remises, comme pour nous rappeler, à nous les habitués : “Attention, vous savez pas cœur ces textes, mais ce que vous oubliez c’est qu’ils se réalisent aujourd’hui.” « Ce passage brûlant, disait Gabriel Ringlet, vous l’avez entendu cent fois et plus. Rien de nouveau sous la lampe de la synagogue. Mais Jésus roule le livre, le rend au servant et retourne s’asseoir. Tous le regardent. Et il leur dit : “Aujourd’huis’accomplit ce passage de l’Écriture.”L’assistant peut remiser le rouleau dans la caisse. Les versets d’Isaïe quittent Isaïe pour entrer en eux. Que chacun dépose son châle et retrousse ses manches, car c’est maintenant qu’il faut libérer les opprimés. »

Dans l’évangile, Jésus dit : “Aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.” Traduction polie de : “pour qui il se prend, celui-là ?” Phrase passée au langage courant : “Nul n’est prophète en son pays.”On retrouve le même message dans un proverbe indien : “La perle est sans valeur dans sa propre coquille.” Et ce message reste vrai : le prophète critiqué, c’est de tout temps. Ce qui laisse à penser que celui qui est trop populairen’est sans doute pas très prophète.

Nul n’est prophète dans son propre pays. Et si je laissais à chacun le temps de mettre un ou deux noms, un ou deux visages de proches qui ont dit des choses qui m’ont agacé. Et de savoir pourquoi ça m’a agacé ? Et si c’était important, ce qu’ils m’ont dit ? Et si c’était parole de Dieu, même si eux ne sont pas chrétiens ? Et si la foi chrétienne c’était ça : croire que chaque homme est porteur d’un message de Dieu. Il m’arrive de dire à des fiancés : “Si vous vous aimez, c’est sans doute que vous avez été l’un pour l’autre une belle image du Christ. Vous vous êtes montré l’un à l’autre le visage de Dieu.”Et j’ajoute : “Ce serait bien que votre amour vous aide à voir aussi le visage du Christ chez celui qui a une tête qui ne vous revient pas.”

En fait Jésus ne dit pas grand-chose d’autre que ce que dit l’Ecriture. Aux livres des Rois, Elie a nourri une veuve à l’étrangeret Elisée a guéri un étrangerlépreux. Vous avez bien entendu : des étrangers, des non juifs. Voilà où ça fait mal. Cette idée que le Messie dépasse le cadre du peuple juif est une idée insupportable pour eux. Alors ils conduisent Jésus hors de la ville pour essayer déjà de… Bref ! On approche de la passion. Et la phrase “Médecin, guéris-toi toi-même !”- Fais des miracles chez nous aussi – est modérée, mais on sait qu’elle va se redire sur un ton de plus en plus dur jusqu’à la passion : “Qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Elu !”diront les chefs. “Si tu es le Roi des Juifs, sauve-toi toi-même !” diront les soldats. “N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi!”dira l’un des larrons.

Heureusement! Et c’est ça notre espérance chrétienne : celui qui a dérangé en disant sans cesse Aujourd’hui, eh bien on a eu beau le faire taire, sa mort elle-même a été Parole et Bonne Nouvelle !“En bref, on a réussi à le mettre à mort, mais on n’a jamais pu l’enterrer !”

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

boutiqueesoterique |
Entre Dieu et moi paroles d... |
Eglise de Maison |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vous connaîtrez la vérité e...
| CHORALE "VOIX DES ANGES" D'...
| Le son de la trompette